2020 - 2021, DES RÉPONSES ANCRÉES SUR LE TERRITOIRE POUR UNE ANNÉE HORS-SOL.

RAPPORT D'ACTIVITÉ ET ACTIONS EN COURS DE JUIN 2020-OCTOBRE 2021.

Assemblée générale 2021 du CAUE de l'Essonne à l'Orangerie de la ville de Yerres.
Assemblée générale 2021 du CAUE de l'Essonne à l'Orangerie de la ville de Yerres. © CAUE 91

Il n’est pas facile de faire un retour sur cette année atypique. Hors des points de repère habituels qui cadencent notre activité, cette année aura été séquencée par des périodes de confinement et de contraintes successives liées à la crise sanitaire.

Notre équipe a donc dû composer avec ce rythme chaotique, cette impossibilité de prévision même à court terme. Pourtant, malgré cette nécessité d’adaptation permanente et en partie hors-sol, loin du terrain qui est le fondement de nos actions, nous avons vécu une année de consolidation et de fort développement de l’activité du CAUE.

Grâce au travail que j’ai initié sur la communication autour de “ l’offre” du CAUE auprès des collectivités, nous étions prêts pour répondre aux demandes des équipes municipales et intercommunales, en début de mandat. Et en effet, elles ont été nombreuses à faire appel au CAUE pour les conseiller, en amont, sur la réalisation de leurs projets. Cela reflète peut-être aussi la nécessité d’un temps de réflexion préalable face aux demandes plus précises des citoyens qui sont devenus exigeants sur la qualité de leur cadre de vie. Biodiversité, changement climatique, qualité architecturale, interventions plus frugales sont autant de nouveaux paradigmes à intégrer pour les élus, dans un contexte foncier de plus en plus contraint.

Suite au travail de clarification de nos modes d’intervention entrepris avec notre Conseil d’administration, cette multiplication des demandes s’est traduite par une augmentation des collectivités adhérentes, exprimant ainsi leur engagement pour notre association d’intérêt public à l’usage de tous. Les demandes des particuliers se sont également multipliées cette année. Devant cet afflux, nous avons proposé à l’UDAP d’organiser un suivi régulier afin de mieux se coordonner et d’accorder nos réponses.

Le CAUE a par ailleurs poursuivi son travail de médiation et d’animation de réseaux d’acteurs sur différentes démarches. Les grands projets de territoire initiés avec le Département et l’État autour de la Seine se sont concrétisés sur le terrain par une série d’ateliers avec les collectivités. Ces approches collaboratives se retrouvent aussi dans l’accompagnement des collectivités avec la montée des demandes pour des cours “oasis” et des démarches d’urbanisme transitoire ou tactique.

Enfin, nous avons continué à nous investir sur la question des “ruralités essonniennes” en initiant un partenariat entre les Écoles nationales supérieur d’architecture et les collectivités. Nous avons eu la chance de pouvoir restituer cette riche expérience à plusieurs voix et par une exposition lors du salon international Architect@work.

Le CAUE est donc présent sur tous les fronts ! Et c’est une chance ! Nous allons devoir nous montrer particulièrement inventifs et efficaces dans notre organisation afin de pouvoir continuer à répondre aux demande croissantes. Cependant dès aujourd’hui, je tiens, avec l’équipe, à exprimer le plaisir de vous retrouver sur le terrain et de voir la concrétisation des projets initiés.

Olivier CLODONG, Président du CAUE de l'Essonne, Maire de Yerres, Conseiller départemental.

separateur

SUR LE MÊME SUJET

2019 - 2020, une année productive dans un contexte difficile !
CAUE 91
2018 - 2019, que de changements depuis notre dernière Assemblée générale !
CAUE 91
2017 - 2018, vers un GIE
CAUE 91
separateur

MANIFESTATIONS À VENIR

separateur
separateur