Nous souhaitons qu’un architecte vérifie la qualité de notre projet.

Série de fiche donnant un conseil d'un architecte.

Chaque semaine, des particuliers viennent au CAUE chercher des conseils individualisés. Ces conseils s’adressent à une personne mais concernent en réalité une grande partie des propriétaires ou futurs maitres d’ouvrages. Voici quelques exemples.

LA QUESTION :

Nous avons dessiné nous meme notre maison. Nous souhaitons qu’un architecte vérifie la qualité de notre projet. Commençons d’abbord par la place et la taille des fenêtres. La qualité d’un espace passe notament par la lumière et l’ensoleillement.

 

 

 

LUMIÈRE

 

Croquis, entrée de la lumière par la fenêtre.

 

ENSOLEILLEMENT

 

Croquis, ensoleillement vue de l'intérieur

 

TAILLE ET EMPLACEMENT DES FENÊTRES
 

Croquis, exemple de différente taille de fenêtres

Le terme «habiter» ne concerne pas uniquement des surfaces, Il fait appel à un tas de qualités, qui semblent des détails mais ont en réalité une forte influence sur le quotidien.

Certaines pièces doivent offrir des vues, d’autres de la lumière, d’autres du soleil. Les fenêtres servent à l’une de ces 3 fonctions, ou aux 3 en même temps : éclairer, ensoleiller, voir.

La luminosité : Le halo de lumière autour d’une fenêtre est considéré de qualité jusqu’à 3 mètres de profondeur environ. Au delà, on peut considérer la pièce sombre l’usage en sera modifié, la qualité pour une pièce de vie sera moindre. Augmenter les hauteurs de baies et les hauteurs sous plafond permettront d’élargir ce spectre.
 
La pièce la plus représentative de ce type de lumière recherchée est l’atelier d’artiste : une vaste et haute baie vitrée plein nord, qui offrira une luminosité homogène sur toute la surface de l’atelier.
 
L’ensoleillement désigne la projection directe des rayons du soleil sur le sol, les murs, les habitants. Il est souvent recherché en hiver, fuit l’été. Ces rayons venant principalement du sud (sud-est > sud-ouest) sont recherchés différemment selon les usages. (l’atelier d’artiste ne doit jamais avoir de rayons directs qui créent des zones d’ombre et éblouissent).

Bien être : L’exposition aux rayons directs peut être recherchée dans des pièces comme la cuisine ou la salle à manger, ils participent à la bonne humeur des habitants.
 
Chaleur : Les rayons directs réchauffent l’habitacle et les corps qui y sont exposés.
 
Protection solaire : Pour s’en pré- munir, les stores ou volets doivent être placés à l’extérieur. Une fois entrées dans la maison, la chaleur se diffusera.

Murs : pour voir les rayons solaires éclairer une maison, il faut qu’un mur ou un objet lui fasse face, ils capteront puis rediffuseront l’intensité lumineuse.rien n’éclaire mieux une pièce qu’un mur ensoleillé.
(Il se peut qu’il éblouisse)
 
Chaque fenêtre s’adapte à un usage déterminé.

Avant de choisir des mesures de fenêtres, il faut savoir qu’à priori, 1,5 mètre de haut peut paraitre grand pour une fenêtre, mais en réalité à l’échelle d’une pièce, d’une façade, et de sa surface vitrée, 1,5m est une petite hauteur. Dans les logements classiques de qualité, les fenêtres mesuraient plus souvent 1,80 voire 2 mètres de haut. C’est un rapport basé sur les proportions du corps humain et non pas uniquement sur un cadre permettant de voir au loin.
 
Egalement, les fenêtres ne trouvent pas nécessairement leur place au centre d’un mur. Elles sont souvent plus judicieuses proche d’un coté. Les rayons directs éclaireront la pièce en se reflétant sur le mur le plus proche, et la partie opposée sera suffisamment large pour y installer un rangement, un lit, un bureau...
 
 

Documents à télécharger

Partager