Le CAUE un partenaire précieux pour construire l'avenir de l'Essonne

Rapport d'activité et actions en cours de mai 2015 à juin 2016

Cette année, un dialogue constructif avec le département, nous permet de continuer malgré un manque de ressources croissant, à développer notre engagement et nos actions auprès de nos publics.

ÉDITO

Le renouvellement du Conseil départemental au printemps 2015 a amené à la nomination de nouveaux représentants au sein de notre Conseil d’administration. Ce dernier m’a confié à l’unanimité la présidence de notre belle association, et je l’en remercie.
 
Chacun sait que le Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement est une association qui vit principalement du produit d’une taxe, part départementale de la taxe d’aménagement sur les permis de construire. Or cette part connaît une diminution forte depuis cinq années consécutives, pour arriver à la somme de 1 euro en 2015.
Depuis mon élection à la présidence, nous n’avons eu de cesse de renouer un dialogue constructif avec le Conseil départemental, qui fixe cette part attribuée à notre association. Et nous sommes aujourd’hui sur la bonne voie.
 
La qualité du travail de notre équipe de professionnels, notamment dans son accompagnement des maîtres d’ouvrage publics ou privés, m’a permis de faire valoir tout le bénéfice pour un département à pouvoir compter sur un organisme réactif, qui allie l’objectivité du conseil à la rationalité de l’information.
Nous informons, sensibilisons, conseillons, accompagnons à des échelles très diverses. Les collectivités locales apprécient particulièrement l’apport si spécifique proposé par le CAUE, avec son équipe qui croise simultanément ses savoirs en urbanisme, en construction et en architecture, paysage et environnement. Ce sont ces compétences croisées qui permettent la mise en œuvre d’un accompagnement très constructif.

Ce rapport d’activités témoigne de notre engagement et de notre attachement à développer nos actions auprès de nos publics, malgré notre manque de ressources.
Que les élus ou les particuliers qui, parfois, doivent attendre un peu nos interventions, fassent preuve de compréhension. Ils obtiendront très bientôt satisfaction à leurs demandes, j’en suis persuadé. Nous avons aujourd’hui l’assurance de la part du Conseil départemental que le CAUE va retrouver un taux lui permettant d’exercer pleinement ses compétences.

La place du CAUE en Essonne, tant au plan technique que social et culturel, ne saurait être remise en cause. Les Essonniens sont en droit de trouver au CAUE un centre-ressource.

C’est notre ambition pour l’avenir. Elle est renforcée par les terribles inondations qui nous frappent en ce début juin 2016. Elles sont un cruel rappel de l’importance vitale de respecter les équilibres naturels du territoire, et sa biodiversité.

Galerie d’images

Documents à télécharger

Partager