La cartographie au service de la compréhension du territoire

Outil d’aide à la connaissance

Les cartes du Guide des paysages étudiées par couches ont la capacité de représenter un territoire complexe de façon simple. Elles permettent de replacer sa commune dans la réalité physique du territoire.

Le relief, charpente du paysage en Essonne

Relief très présent par les contreforts du plateau de Beauce, diversité des sols entre plateau de la Brie et de la Beauce, réseau hydrographique complexe, succession de plateaux et de vallées, traversée de la vallée de la Seine... et autres particularités morphologiques, font de ce territoire un carrefour de grands paysages.

Une urbanisation qui s’allonge dans les vallées et déborde sur les plateaux

Au regard de l’emprise au sol, on distingue deux grands types d’urbanisation sur le territoire départemental :

  • dans le Nord, une urbanisation continue, en prolongement de Paris et de sa première couronne ;
  • dans les vallées et sur les plateaux du Sud, une urbanisation discontinue, commune par commune.

Six familles des paysages agricole en Essonne

Le territoire du département de l’Essonne reste toujours en grande partie occupé par l’agriculture : 50% de la surface du département est agricole. L’étude des paysages agricoles fait apparaître de grandes disparités notamment dans les relations qu’ils entretiennent ou non avec l’espace urbanisé. Dans le Nord du département, l’espace bâti tend à conquérir l’espace agricole. Lorsque ce dernier est uniquement considéré comme un vide à bâtir, le déséquilibre se crée.

Des espaces boisés morcelés qui couvrent près du quart du département

La couverture boisée du département est une étendue forestière éclatée sur le territoire. Celle-ci occupe près d’un quart du département et permet d’assurer des continuités boisées à l’échelle régionale. Trois grandes familles de boisement se distinguent en Essonne :

  • les boisements qui ourlent les coteaux ;
  • les grands massifs forestiers ;
  • les forêts « urbaines ».

Des infrastructures qui créent des coupures dans le territoire

Le département de l’Essonne est quadrillé par un réseau de grandes voies de communication qui ont puissamment contribué à la transformation des
paysages. Dans le Nord du département, les vues qui s’ouvrent depuis les grandes infrastructures donnent une image souvent fausse des paysages Essonniens, banals et fonctionnels, complètement déconnectés du contexte et formant des coupures infranchissables entre les tissus urbains. Le Sud du département, plus rural, possède de belles routes et beaux ouvrages ouverts sur le paysage, qui le mettent en scène et participent à sa valorisation.

Galerie d’images

Partager