L’Urbanisme éphémère, préfiguration de la ville de demain ?

20 voyages d'architecture

Le 15/10/2017

Dans le cadre des Journées Nationales de l'Architecture, les CAUE d'Île-de-France vous proposent des leçons itinérantes à pied, à vélo, en car ou en bateau pour découvrir l'architecture de la région. 

Valérie Kauffmann et Charlotte Cauwer, paysagistes au CAUE de l'Essonne, vous proposent le dimanche 15 octobre 2017 une visite en car sur l'urbanisme éphémère.

Depuis une dizaine d’années, la prise en main de quartiers par des groupes de jeunes professionnels de l’aménagement ou par des groupes d’habitants retentit comme un souffle sur la ville. Ce phénomène relève-t-il d’un signal faible ou cache-t-il une évolution notable de la production urbaine ? Prendre soin de le comprendre nous a semblé essentiel. L’urbanisme éphémère se trouve entre militantisme urbain, expérimentations architecturales, réappropriation du temps et optimisation du moindre espace. A travers cette visite nous proposerons une lecture de ces occupations temporaires d’espaces urbains par l’observation de différents lieux. Une forme de chronologie par temporalité sera proposée, de l’éphémère construit autour d’une échéance, à l’activation sans fin vue comme méthode de projet.
 
Dans un premier temps, nous étudierons le projet des « Grands Voisins » pour tout ce qu’il a su générer malgré ou grâce à son caractère temporaire. Une second temps sera donné à cette méthode des « Permanances Architecturales », comme création de lieux ou la pensée et l’espace se construisent mutuellement. Enfin, la visite sur l’Île Saint-Denis d’une expérience singulière au long cours, pensée comme l’atelier urbain permanent d’un quartier, dont les chantiers, les évènements et les projections urbaines, ne font qu’un.
Quelles influences ces expériences ont elles sur le projet urbain ? Quelle place pour les professionnels dans des initiatives à priori citoyennes ? Quels outils mobiliser pour accompagner ces projets ? Comment capitaliser des savoirs à partir de ces expériences ? Ce sont autant les références que les échanges avec les porteurs de projets qui feront de ce voyage un enseignement.
 

1 - LEÇON INTRODUCTIVE (inscription obligatoire, place limitée)
De 11H à 12H à l'École Spéciale d’Architecture

Qu’est-ce que l’architecture ?
Chacun d’entre nous perçoit et apprécie les bâtiments selon sa culture et son histoire. Mais cette lecture subjective  ne dit rien sur l’architecture elle-même. À partir de quelles conditions peut-on dire qu’il y a architecture, ou à l’inverse, simplement produit, artisanal ou industriel ?L’architecture a été définie depuis la Renaissance par Alberti comme le lieu de la solidité, de la convenance et de la beauté. Plus de cinq siècles après, en inauguration des leçons  d’architecture itinérantes, nous nous interrogerons sur ce qui fait architecture aujourd’hui.
Avec Jean-Pierre LE DANTEC, Ingénieur, architecte, historien et écrivain.
 

LES ÉTAPES DE LA VISITE (inscription obligatoire, place limitée)
De 14h à 18h, Départ devant l'Ecole Spéciale d'Architecture

 
L’opportunité du creux ; Les Grands Voisins
Des architectes s’installent pour des résidences temporaires parmi d’autres associations et artistes sur des parcelles vacantes. Ce type d’occupation consiste en la création d’un espace d’accueil momentané. Le caractère exceptionnel d’une tolérance des marges et interdits pour un temps et un espace défini, produit un urbanisme singulier, riche d’expériences et d’enseignements.
La phase transitoire comme activateur du projet à venir
La résidence professionnelle, en amont du projet urbain ou architectural se situe dans une méthode différente, en ce qu’elle se fixe pour objectif d’aider à la conception du projet qui s’en suivra. « Le projet comme acte social ». L’architecte Chloé Bodart témoignera au fil du parcours des expériences qu’elle conduit dans ce sens depuis 17 ans.
La transition permanente ; l’île Saint-Denis
Il n’y a pas d’avant et d’après, la ville ne s’arrête jamais. Activer un accompagnement permanent de la ville qui s’invente, susciter une transition douce mais perpétuelle, c’est la méthode de quelques architectes et urbanistes. Nous nous appuierons sur l’expérience du collectif ICI! Ile Saint Denis, pour toucher du doigt une expérience au long cours de stimulation urbaine continuelle.


Le ministère de la Culture a initié les Journées nationales de l’Architecture avec l’objectif de faire naître chez  les Français un « désir d’architecture » au travers  d’une manifestation culturelle de grande ampleur.

À l’occasion de l’édition 2017, les Conseils d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement d’Île-de-France vous proposent, avec le soutien de la DRAC Ile-de-France, un programme 20 voyages d'architecture. De l’architecture des pavillons à celle des barres et des tours, en passant par les reconversions d’architectures industrielles ou par la création contemporaine, les CAUE vous invitent à décrypter l’histoire et les enjeux actuels au travers de 20 leçons d’architecture grandeur nature.

Au départ de l’Ecole spéciale d’Architecture, un lieu parisien facilement accessible depuis toute l’ile-de-France, chaque leçon proposera un voyage architectural commenté dans la région, à pied, à vélo, en car ou en bateau et invitera les participants à visiter une réalisation architecturale.

Informations pratiques

Type d'action :
Visites, promenades urbaines
Public :
Grand Public
Date :
Le Dimanche 15 Octobre 2017
Du Dimanche 15 Octobre 2017
au Dimanche 15 Octobre 2017
Horaires : De 11h à 12h : Leçon introductive De 14h à 18h : Leçons itinérantes Contact : Ouverture des inscriptions en septembre E-mail : [email protected] Tarif : 5€ par leçon itinérante (leçon introductive gratuite)

Lieu de la manifestation

Galerie d’images

Documents à télécharger

Partager