grand quizz des 40 ans d'accompagnement des collectivités

Depuis près de 40 ans, le Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement oriente ses actions en faveur des collectivités locales et du grand public en Essonne.

Dés 1980, avant même les lois de décentralisation, le CAUE de l’Essonne pointe son activité de conseil vers les communes, échelon de proximité indispensable. La nouvelle responsabilité des élus locaux dans le développement de leur territoire les amène à partir de 1981, à solliciter le CAUE pour les guider dans leurs projets d’aménagement ou de construction.

Et ce n’est que le  début d’une longue histoire . Aujourd’hui, près de quarante ans plus tard, c’est un partenariat vivant où la demande de conseil et d’aide à la décision des élus locaux ne faiblit pas... Autant de questions auxquelles notre équipe de professionnels donne quotidiennement réponse, ouvrant  ainsi des possibles.

Les témoignages sont le reflet de ce partenariat  au long cours. C’est l’occasion de souhaiter un très bel anniversaire à l’association.
Thomas Joly président du CAUE 91, maire de Verrières-le Buisson, vice-président de !'Agglomération Paris-Sacla.
 

 
MARIE HÉLÈNE JOLIVET-BEAL, maire de Chamarande   JEAN-PHILIPPE GAUBERTHIER, directeur de l’Urbanisme de Montgeron   ÉTIENNE MONPAYS, responsable de l’Aménagement  de la communauté d’agglomération du Val d’Orge  (aujourd’hui Cœur d’Essonne Agglomération)
MARIE-HÉLÈNE JOLIVET-BEAL
maire de Chamarande
 
JEAN-PHILIPPE GAUBERTHIER
directeur de l’Urbanisme de Montgeron
 
ÉTIENNE MONPAYS
responsable de l’Aménagement
de la communauté d’agglomération du Val d’Orge  (aujourd’hui Cœur d’Essonne Agglomération)
         
"Le CAUE accompagne notre réflexion car le logement n’est pas qu’une affaire de chiffres. Il est lieu de vie, et doit répondre aux nouveaux modes de vie. Les familles évoluent. Il faut proposer de nouvelles formes d’habitat, venant compléter l’offre existante sur notre territoire."   "La nouvelle équipe municipale élue en 2014 avait fait de la qualité architecturale et urbaine l’une de ses priorités. La ville avait besoin d’être épaulée pour intégrer cette dimension. C’est un véritable service
« en plus » offert aux habitants et aux porteurs de projets. les agents de la ville sont associés afin de faire émerger une culture commune."
 
"Pour enrichir la réflexion, nous avions besoin d’accompagnement sur la définition du projet, en amont. Sur les conseils et avec le CAUE 91, nous avons visité un parc pour visualiser le type d’espace et organisé un atelier de concertation où les riverains ont pu réaliser une maquette du site."
(La communauté d’agglomération du Val d’Orge fait appel aux paysagistes du CAUE 91 depuis 2001. )

Documents à télécharger

Partager